APPART’CITY baisse les loyers sans concertation

APPART’CITY baisse les loyers sans concertation

Appartcity a communiqué début mai, un calendrier de paiement des loyers sur les dix prochain mois. (il ne le respecte déjà plus) . Il a par la même diminué de 5% à 30% les loyers dans toutes les résidences, y compris sur celles dégageant un bénéfice d’exploitation et le tout, sans aucune concertation préalable!

Au cours des prochaines semaines, Appartcity a fixé des rendez vous dans toutes les résidences et va proposé des avenants aux baux actuels avec cette réduction de loyers….

A ce jour, quelques réunions ont déjà eu lieu. Les propriétaires sont mis devant le fait accompli et ne souhaitent nullement signer ces avenants. De plus en plus de propriétaires assignent cet exploitant en justice, refusent ces baisses imposées et continuent à réclamer leurs loyers impayés.

Encore un exploitant qui essaye d’escroquer les propriétaires…

Investir en LMNP

LMNP Belambra – VVF veut baisser de 40% les loyers versés aux investisseurs via une « révision judiciaire des loyers »

Belambra entame une révision judiciaire de ses loyers et demande une baisse de 40% des loyers versés aux épargnants investisseur en LMNP !

La révision judiciaire des loyers est une procédure d’ordre public Continuer la lecture de « Investir en LMNP »

Meublés neufs en Censi-Bouvard

Meublés neufs en Censi-Bouvard

Article publié dans “Capital” le 25/01/16 à 14:49

Alerte rouge sur les meublés avec services ! Qu’il s’agisse des résidences de vacances sous marque Odalys et Belambra ou de celles d’affaires situées en centre-ville, on ne compte plus les renégociations de baux à la baisse. Dans un lot de onze résidences, cédé par les spécialistes Park & Suites et Appart’City après leur fusion en janvier 2015, elles s’échelonnent ainsi de – 30 à – 70%. «Et parmi les 115 résidences restantes à l’issue de ce rapprochement, la moitié renégocie aussi les loyers à la baisse. Parfois, le groupe exige en plus des propriétaires de payer pour 4 000 euros de travaux», assure Olivier Metay, président de la Fédération des associations des copropriétaires Appart’Hôtel. Ce qui n’empêche pas le groupe de proposer à la vente des résidences toutes neuves, associées à une promesse de rendement de 4,80 à 5,30%. L’association regroupant les conseillers financiers indépendants (Anacofi) a créé une commission pour examiner le secteur, aux con­clusions attendues début 2016.

Fiscalité : En plus de l’exoné­ration de paiement de la TVA à 20%, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôts, ­répartie sur neuf ans, de 11% du prix d’acquisition hors taxes ­limité à 300 000 euros. Soit un gain maximal de 3 666 euros par an. L’amortissement du bien n’est pas autorisé, sauf sur la part de l’investissement ­excédant le plafond de 300 000 euros. Les loyers sont imposés au barème progressif de l’IR, après déduction des charges (forfaitaire ou au réel).

Conclusion :

  • Rentabilité : de 3,8 à 5,5% par an avant bonus ­fiscal
  • Risque : de moyen à très élevé
  • Durée : 9 ans minimum

Faut-il investir en LMNP

Faut-il investir en LMNP

D’après l’article de Benjamin CLAVEL

La dépendance vis à vis du gestionnaire de la résidence :

Les vendeurs de LMNP insistent en général sur un point crucial pour convaincre leur prospect d’acheter un bien en LMNP: le paiement du loyer est garanti par le gestionnaire pour une durée fixe.
C’est effectivement quelque chose de très rassurant… tant que le gestionnaire paye !
Les exemples de défaillance sont nombreux ces dernières années
et quand ça
Continuer la lecture de « Faut-il investir en LMNP »