Appart’City face à la grogne

Résidences de tourisme :
le groupe montpelliérain Appart’City face à la grogne

Très touché par la crise san­i­taire, le groupe mont­pel­liérain, placé en sauve­g­arde judi­ci­aire, ne verse plus aucun loy­er depuis plus d’un an. Les pro­prié­taires des loge­ments se dis­ent piégés.

“Psy­chologique­ment, c’est usant. On a l’impression d’être pris pour des pigeons et d’être pris­on­niers d’un traque­nard. Ils nous avaient promis une rentabil­ité de 5 % et à l’arrivée, ça nous coûte plus que ça ne rap­porte.” Pro­prié­taire à Mont­pel­li­er d’un apparte­ment dans la rési­dence Eure­ka du groupe Appart’City, Chan­tal Roux, 55 ans, avoue son désar­roi. Comme des dizaines de mil­liers de… l’ar­ti­cle en entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *