Des petits propriétaires ne touchent plus les loyers depuis un an

Lire la vidéo 3min

Arti­cle de Fran­ce­In­fo le Pub­lié le 25/08/2021 16:49.

Le groupe Pierre et Vacances, leader du tourisme européen, a vu une nette reprise de son activ­ité dès la sor­tie du con­fine­ment. Une bonne nou­velle entachée par des vic­times col­latérales. L’un des pro­prié­taires d’un cot­tage de Cen­ter Parcs ne perçoit plus ses loyers.

En un an seule­ment, le rêve de Christophe Lecerf de ter­min­er sa vie dans une petite val­lée des Hautes-Alpes s’est envolé. La faute à un investisse­ment fait il y a dix ans. L’achat d’un cot­tage dans un Cen­ter Parcs devait lui assur­er une bonne retraire grâce aux loca­tions des touristes, 1 200 euros chaque mois. Pour­tant, à par­tir du pre­mier con­fine­ment, les paiements s’ar­rê­tent. Son emprunt, lui, court tou­jours. Au pied du mur, il a ven­du sa rési­dence prin­ci­pale il y a un mois. “C’est trop vio­lent ce qu’il se passe, de devoir chang­er de mode de vie”, regrette le retraité. Lire la suite..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *