Appart’City, la crise n’est pas finie

Appart’City, la crise n’est pas finie

Le groupe mont­pel­liérain Appart’C­i­ty, spé­cial­iste de la rési­dence de tourisme en appart-hôtel, n’est pas tout à fait sor­ti du con­flit qui l’oppose depuis deux ans avec la plu­part des 10 000 co-pro­prié­taires qui lui ont con­fié leurs biens en ges­tion. Appart’City con­tin­ue d’accumuler les Con­tin­uer la lec­ture de « Appart’City, la crise n’est pas finie »

François SABATINO Président du Groupe Appart’City

François SABATINO est nommé Président du Directoire du Groupe Appart’City

François SABATINO succède à Thierry ROCHET et devient Président du directoire du groupe APPART’CITY.

Cette nom­i­na­tion con­firme la volon­té de ses action­naires et du fon­da­teur Patrice Cav­a­lier d’accélérer la trans­for­ma­tion d’Appart’City, de con­solid­er sa place de N°1 Français et de dévelop­per la et man­age­ment des entre­pris­es, mar­que en Europe.

À PROPOS D’APPART’CITY

N°1 des appart-hôtels en France, Appart’City est con­sti­tué de 114 étab­lisse­ments représen­tants 13000 apparte­ments. Le groupe béné­fi­cie d’une com­plé­men­tar­ité très forte tant sur le plan ter­ri­to­r­i­al que sur le posi­tion­nement. Implan­té dans 90 villes français­es, son mail­lage hexag­o­nal cohérent lui per­met de pro­pos­er une offre d’hébergement con­sti­tué de deux gammes :

  • L’appart-hôtel à prix malin sous l’enseigne Appart’City
  • L’appart-hôtel con­fort et design sous l’enseigne Appart’city Confort

Appart’City réalise un chiffre d’affaires de 174,8M€ en 2016 et emploie 1000 collaborateurs.

François SABATINO
Age : 50 ans

Diplômé d’un mas­ter en ges­tion et man­age­ment des entre­pris­es, François SABATINO a démar­ré sa car­rière en tant qu’entrepreneur dans le secteur de la dis­tri­b­u­tion. Il intè­gre quelques années plus tard le domaine de l’hôtellerie de plein air et a occupé dif­férentes fonc­tions : opéra­tions, com­mer­cial, développement.

Nom­mé Directeur Général de Kawan Group (Tour-Opéra­teur spé­cial­isé dans l’hôtellerie de plein air), il est nom­mé au sein du Groupe Vacalians mem­bre du direc­toire en charge des Opéra­tions. Début 2017, il rejoint Appart’City en tant que Directeur Général.

Le bail commercial

Le bail commercial : rigidité de la clause de destination du bail.

Avant même l’achève­ment, à Saint-Denis (93) d’un immeu­ble à usage de rési­dence de tourisme, un bail est con­clu pour une activ­ité d’ex­ploita­tion à car­ac­tère hôte­lier Le locataire s’est engagé, visa-vis du bailleur, à accom­plir les démarch­es néces­saires pour obtenir le classe­ment en caté­gorie 3 étoiles.

Cepen­dant, le locataire ne parvient pas à obtenir ce classe­ment, le bâti­ment ne respec­tant les normes applic­a­bles aux immeubles touristiques.

Sans deman­der préal­able­ment l’ac­cord du bailleur. le locataire décide alors d’af­fecter les locaux à l’héberge­ment de familles adressées par le SAMU social.

Le bailleur assigne le locataire et lui reproche de ne pas respecter la clause de des­ti­na­tion du bail.

Le bailleur obtient la résil­i­a­tion du bail: « le change­ment uni­latéral de la des­ti­na­tion con­tractuelle con­sti­tu­ait un man­que­ment jus­ti­fi­ant la résil­i­a­tion du bail aux torts du pre­neur ».

En pra­tique, l’im­pos­si­bil­ité, pour le locataire, de respecter la clause de des­ti­na­tion du bail ne l’au­torise pas, pour autant, à mod­ifier cette des­ti­na­tion sans l’ac­cord préal­able du bailleur.

Lettre d’Appart’City aux propriétaires

 Lettre d’Appart’City aux propriétaires

Vous trou­verez ci-dessous la let­tre envoyée le 16 juin 2017 par M. Rochet aux pro­prié­taires. Il faut main­tenant qu’Ap­part’C­i­ty tienne ses promess­es. À suivre…

Édito de Thierry Rochet

« Une aug­men­ta­tion de cap­i­tal de 42 mil­lions d’euros »

Chers Pro­prié­taires,
Les action­naires du Groupe Appart’City vien­nent de réalis­er une aug­men­ta­tion de cap­i­tal de 42 mil­lions d’euros en fonds pro­pres. Cette recap­i­tal­i­sa­tion se traduit par l’apport de 20 mil­lions d’euros en numéraire et 22 mil­lions d’euros en con­ver­sion d’obligations. Sur cette somme, 20 mil­lions d’euros seront spé­ci­fique­ment des­tinés au paiement de vos loy­ers et arriérés.

Cet apport de fonds impor­tant doit per­me­t­tre à notre Groupe de respecter nos engage­ments et de sécuris­er durable­ment votre investisse­ment. Une enveloppe sup­plé­men­taire sera égale­ment investie dans les prochains mois par nos action­naires pour réalis­er un plan glob­al de réno­va­tion du parc d’hébergement per­me­t­tant ain­si de sat­is­faire nos clients et d’améliorer nos performances.

Cette recap­i­tal­i­sa­tion résulte de plusieurs mois de dis­cus­sions avec vos représen­tants, avo­cats et asso­ci­a­tions. En un peu moins d’un an,  j’ai ren­con­tré ain­si plus de 5 000 d’entre vous. Les échanges ont été par­fois vifs, mais tou­jours respectueux et constructifs.

Aujourd’hui, les seuils d’adhésion atteints sont bons : près de 70% de nos rési­dences ont adhéré à notre nou­veau bail, nous renou­ve­lant ain­si leur con­fi­ance pour les 11 prochaines années.

Pour­tant, les négo­ci­a­tions se pour­suiv­ent dans un cer­tain nom­bre de rési­dences. Pour assur­er la péren­nité de l’investissement de l’ensemble des pro­prié­taires et la via­bil­ité de notre Groupe, il nous faut obtenir une adhé­sion mas­sive de l’ensemble des pro­prié­taires. C’est pourquoi j’ai souhaité que, dans les prochaines semaines, de nou­velles réu­nions avec les pro­prié­taires ou vos représen­tants soient organ­isées afin que nous puis­sions trou­ver ensem­ble une issue accept­able pour vous et pour nos actionnaires.

Je tenais à remerci­er tous les pro­prié­taires qui m’ont fait con­fi­ance et réaf­firme ici mon engage­ment à tout met­tre en œuvre pour respecter les ter­mes de notre accord. Con­crète­ment, le nou­veau bail pren­dra effet rétroac­tive­ment à la date du 1er jan­vi­er 2017. Vous recevrez dans les prochaines semaines votre nou­veau bail con­tre­signé ain­si que les paiements de vos loy­ers et vos arriérés.

Soyez assurés, Chers pro­prié­taires, que les équipes du Ser­vice pro­prié­taires veilleront à ce que les engage­ments prévus par ce nou­veau bail soient respectés.

Thier­ry Rochet
Prési­dent du Directoire

Pierre & Vacances

Pierre & Vacances

Invo­quant une con­jonc­ture dif­fi­cile, le spé­cial­iste de la vente et de la ges­tion des rési­dences de vacances a imposé à des mil­liers de pro­prié­taires par­ti­c­uliers qui met­tent leur apparte­ment en loca­tion par son inter­mé­di­aire, des révi­sions de con­trat douloureuses, avec des baiss­es de loy­er pou­vant aller jusqu’à 75%.
Pierre & Vacances est-il seule­ment vic­time de la crise, comme il le sou­tient ou  a‑t-il man­qué de sincérité envers ses clients.

Télécharg­er (PDF, 779KB)

Arti­cle de “QUE CHOISIR Argent”

Appart’City en défaut de paiement

Appart’City en défaut de paiement

Cela fait plusieurs mois qu’Ap­part’C­i­ty ne paie presque plus les loy­ers à tous les petits investis­seurs (LMNP) qui lui ont con­fié leurs apparte­ments. Aujour­d’hui, les huissiers ne peu­vent que con­stater que les comptes d’Ap­part’C­i­ty sont vides.
Appart’C­i­ty essaye de négoci­er auprès des pro­prié­taires des baiss­es de loy­ers, mais n’a plus d’ar­gent dans ses caiss­es. Si les pro­prié­taires acceptent de baiss­er les loy­ers, com­ment Appart’C­i­ty fera-t-il pour les pay­er puisque les caiss­es sont vides ?
Appart’C­i­ty essaie-t-il de gag­n­er du temps ? Con­tin­uer la lec­ture de « Appart’City en défaut de paiement »

NEHOGroup en grande difficulté

NEHOGroup en grande difficulté

M. Rochet veut impos­er une nou­velle baisse des loy­ers à ses propriétaires.

M. Rochet qui gère actuelle­ment les négo­ci­a­tions entre Appart’C­i­ty et les pro­prié­taires, se retrou­ve en dif­fi­culté de paiement dans ses pro­pres rési­dences. Aujour­d’hui le 25 octo­bre, M. Rochet n’a tou­jours pas ver­sé le moin­dre acompte aux pro­prié­taires. Peut-on avoir confiance.….
Voir ci-dessous, la let­tre envoyée au début du mois d’oc­to­bre aux pro­prié­taires de Seyn­od et de Port-Marly.

Chers Copro­prié­taires,

Voilà plus de 2 ans que nous avons démar­ré ensem­ble notre rela­tion bailleur Con­tin­uer la lec­ture de « NEHOGroup en grande difficulté »

Restructuration chez Appart’City

Restructuration chez Appart’city

Les investis­seurs du groupe Appart’C­i­ty réor­gan­isent la société.

M. Bon ne mèn­era plus les négo­ci­a­tions avec les pro­prié­taires, c’est M. Thier­ry Rochet qui va pren­dre le relais. Pour l’instant, toutes les réu­nions sont suspendues.

Ces négo­ci­a­tions se fer­ont d’abord avec les avo­cats et la fédéra­tion FAPRAH.
Elles vont être mis en place rapi­de­ment. L’objectif est le redresse­ment d’Appart’City et la péren­ni­sa­tion du paiement des loyers.

APPART’CITY baisse les loyers sans concertation

APPART’CITY baisse les loyers sans concertation

Appartc­i­ty a com­mu­niqué début mai, un cal­en­dri­er de paiement des loy­ers sur les dix prochain mois. (il ne le respecte déjà plus) . Il a par la même dimin­ué de 5% à 30% les loy­ers dans toutes les rési­dences, y com­pris sur celles dégageant un béné­fice d’exploitation et le tout, sans aucune con­cer­ta­tion préalable!

Au cours des prochaines semaines, Appartc­i­ty a fixé des ren­dez vous dans toutes les rési­dences et va pro­posé des avenants aux baux actuels avec cette réduc­tion de loyers….

A ce jour, quelques réu­nions ont déjà eu lieu. Les pro­prié­taires sont mis devant le fait accom­pli et ne souhait­ent nulle­ment sign­er ces avenants. De plus en plus de pro­prié­taires assig­nent cet exploitant en jus­tice, refusent ces baiss­es imposées et con­tin­u­ent à réclamer leurs loy­ers impayés.

Encore un exploitant qui essaye d’e­scro­quer les propriétaires…