Auto-gestion de résidences de services

Auto-gestion de résidences de services

Comment fonctionne l’auto-gestion de résidence service en LMNP ?

Solu­tion alter­na­tive à la ges­tion en bail com­mer­cial con­cédé à une société d’exploitation tiers (sans lien avec les pro­prié­taires), la ges­tion par bail com­mer­cial en auto-ges­tion con­siste en la créa­tion d’une société dont les copro­prié­taires sont actionnaires.


L’objet de cette société d’autogestion est de gér­er la rési­dence par prise à bail com­mer­cial des apparte­ments des pro­prié­taires en lieu et place d’un exploitant extérieur.
Bien qu’ils soient action­naires de la société d’autogestion, les copro­prié­taires ne sont nulle­ment con­traints de gér­er eux-mêmes la rési­dence tout comme un action­naire d’une société du CAC 40 par exem­ple ne gère pas la société en question.

L’exploitation au quotidien.

Pour réalis­er la ges­tion pro­pre­ment dite (réser­va­tions, admin­is­tra­tion sur place, recrute­ment …), la société a le choix entre 2 solu­tions principale :

  • une délé­ga­tion de la ges­tion inté­grale à une société tiers exploitant en sig­nant un con­trat de man­dat. Ce con­trat est éval­ué en fonc­tion des résul­tats et pour­ra être dénon­cé ou recon­duit en fin de sai­son, selon la sat­is­fac­tion procurée par ce tiers exploitant.
  • le recrute­ment d’un directeur d’exploitation engagé par la société d’auto-gestion. Son rôle con­siste à pren­dre en charge et organ­is­er toute la ges­tion du recrute­ment jusqu’aux réser­va­tions et l’accueil des rési­dents. Comme tout salarié il est éval­ué en fonc­tion de ses résultats.

Avec ces deux solu­tions, les pro­prié­taires en auto-ges­tion gar­dent la par­faite maîtrise de l’exploitation de leur bien.

Avantages de l’autogestion de résidence de services par rapport à la location par bail commercial à un tiers en loueur en meublé non professionnel.

  • Pas d’indemnité d’éviction éventuelle.
    En fin de bail, il ne peut y avoir d’indemnité d’éviction à vers­er. Le béné­fi­ci­aire du bail com­mer­cial est la société créée par les copro­prié­taires qui n’ont aucun intérêt à se réclamer une indem­nité à l’échéance du bail.
  • Pas de risque financier lié à la mutu­al­i­sa­tion des exploitations.
    La société d’autogestion a pour objet social la ges­tion d’une seule rési­dence, les béné­fices que dégage son exploita­tion ne peu­vent donc pas servir à cou­vrir les pertes d’une autre résidence.
  • Un loy­er en adéqua­tion avec les résul­tats de la résidence.
    La société d’autogestion est au ser­vice des copro­prié­taires et pour­ra de ce fait révis­er les loy­ers en fonc­tion des résul­tats réelle­ment dégagés par l’exploitation.
  • Une meilleure val­ori­sa­tion de l’immobilier
    Étant sen­si­ble à la qual­ité de leur pat­ri­moine, les copro­prié­taire action­naires pour­ront décider de dimin­uer leur div­i­dende afin de faire les travaux d’amélioration néces­saire à la val­ori­sa­tion de leur bien.
  • Une trans­parence de gestion.
    En tant qu’actionnaires de la société d’auto-gestion, chaque pro­prié­taire aura accès aux comptes de celle-ci et pour­ra véri­fi­er la qual­ité de la ges­tion menée
  • Un risque de défail­lance limité.
    Les point évo­qués ci-dessus sont des fac­teurs qui dimin­u­ent con­sid­érable­ment le risque de faillite.

Inconvénient de l’auto-gestion de résidence de service en LMNP.

Si les avan­tages sont cer­tains, il con­vient de soulign­er que l’inconvénient majeur réside dans le fait qu’il est néces­saire de con­sacr­er un peu plus de temps au suivi d’un bien en auto-ges­tion que pour un bien en bail com­mer­cial avec un tiers.
En effet, il fau­dra par­ticiper aux assem­blées générales, vot­er les déci­sions, suiv­re les résul­tats… mais le jeu en vaut cer­taine­ment la chandelle.

Source :
Créa­tion et Développe­ment de Pat­ri­moine – Expert en revente LMNP ancien d’occasion
http://www.creation-developpement-patrimoine.com

 

3 réponses sur “Auto-gestion de résidences de services”

  1. Pour pass­er en auto­ges­tion, il faut je sup­pose que toute la rési­dence le veuille, non ?

  2. Pour­riez vous nous indi­quer quelques noms de ges­tion­naires pro­posant l’au­to­ges­tion : d’apres votre blog j’ai vu Exhore, acrt con­sul­tant et Ter­res de France. en existe t il d’autres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *