NEHOGroup en grande difficulté

NEHOGroup en grande difficulté

M. Rochet veut imposer une nouvelle baisse des loyers à ses propriétaires.

M. Rochet qui gère actuellement les négociations entre Appart’City et les propriétaires, se retrouve en difficulté de paiement dans ses propres résidences. Aujourd’hui le 25 octobre, M. Rochet n’a toujours pas versé le moindre acompte aux propriétaires. Peut-on avoir confiance…..
Voir ci-dessous, la lettre envoyée au début du mois d’octobre aux propriétaires de Seynod et de Port-Marly.

Chers Copropriétaires,

Voilà plus de 2 ans que nous avons démarré ensemble notre relation bailleur / locataire, dans un contexte pour le moins particulier, faisant apparaitre, un « état des lieux » de votre/notre résidence très préoccupant tant du point de vue financier que commercial, technique ou même réglementaire.

Ce constat, que nous vous faisions découvrir quelque peu brutalement pour une majorité d’entre vous, s’est imposé à vous et à nous comme une réalité objective incontournable nécessitant des actions correctives immédiates sous peine de voir péricliter l’exploitation de la résidence, et par la même, remettre en cause, financièrement et fiscalement, votre propre modèle d’acquisition initial.

C’est ainsi que, non sans difficulté et après plusieurs mois d’échanges et de concessions réciproques, nous avons bâti ensemble un accord avec la très grande majorité d’entre vous. Ce dernier a fixé la route à suivre, les grandes étapes à franchir et les engagements respectifs à assumer, ce que nous avons mis en œuvre depuis plus d’an.

Malheureusement, les évènements tragiques survenus depuis la fin 2015 ont bouleversé structurellement les grands équilibres commerciaux sur lesquels nous nous sommes appuyés au départ.

Nous avons dû faire face, pour ces 9 premiers mois de l’année 2016, à des séries d’annulations à répétition qui nous ont privé de plusieurs centaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires.

Plus grave encore, nous subissons structurellement une baisse conjuguée de la demande et des prix de nuitées, alimentée par une concurrence féroce avec certains opérateurs prêts à tout pour ne pas mettre la clé sous la porte mais géographiquement mieux placés.

Cette situation, bien évidemment, nous impacte financièrement mais aussi qualitativement en nous imposant d’accepter une catégorie de clientèle, majoritairement en groupe, qui cohabite difficilement avec les nouveaux segments Corporate et individuels que nous avions réussi à conquérir, et met à mal l’état du bâtiment, les équipes et plus généralement la qualité perçue des prestations de la résidence.

Si nous avons, jusqu’ici, assumé économiquement cette situation, nous ne pourrons pas supporter bien longtemps seuls ce changement radical d’environnement commercial qui nous conduit à une perte prévisionnelle d’exploitation de plus de 500.000 € sur 2016, et à revoir en profondeur notre stratégie et nos objectifs pour le temps restant à courir du bail actuel.

Dans ce contexte, il nous semble primordial que nous puissions échanger en concertation sur la recherche de solutions.

Dans l’attente, nous sommes contraints d’adopter une position de sauvegarde des équilibres financiers de l’entreprise pour ne pas obérer les chances de redressement.

Nous allons régler 50% des loyers du 3 ème trimestre le temps que nous échangions avec vos représentants afin d’analyser la situation et de trouver une solution rapide.

J’ai rendez-vous avec les représentants des deux associations le vendredi 14 octobre 2016 pour exposer en toute transparence la situation financière de la résidence.

Je vous tiendrai informé le plus rapidement possible de la situation.
Bien cordialement,

Thierry ROCHET, Président

2 réponses sur “NEHOGroup en grande difficulté”

  1. Bonjour,

    Quelqu’un aurait trace des accords passés le 7 novembre entre des avocats censés représenter les copropriétaires et Appart City?

    Il est très énervant de ne pas être tenu au courant.

    Merci d’avance.

  2. Bonjour,

    Propriétaire d’un bien dans cette résidence à Seynod, je suis curieux de voir ce qu’il va être dit aux représentants des deux associations. Comment sortir de cette situation face à un tel groupe ? Malheureusement, en tant que propriétaire nous subissons le non paiement des loyers et surtout la promesse du groupe qui n’est en aucun cas tenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *