NEHOGroup en grande difficulté

NEHOGroup en grande difficulté

M. Rochet veut impos­er une nou­velle baisse des loy­ers à ses pro­prié­taires.

M. Rochet qui gère actuelle­ment les négo­ci­a­tions entre Appart’C­i­ty et les pro­prié­taires, se retrou­ve en dif­fi­culté de paiement dans ses pro­pres rési­dences. Aujour­d’hui le 25 octo­bre, M. Rochet n’a tou­jours pas ver­sé le moin­dre acompte aux pro­prié­taires. Peut-on avoir con­fi­ance.….
Voir ci-dessous, la let­tre envoyée au début du mois d’oc­to­bre aux pro­prié­taires de Seyn­od et de Port-Marly.

Chers Copro­prié­taires,

Voilà plus de 2 ans que nous avons démar­ré ensem­ble notre rela­tion bailleur / locataire, dans un con­texte pour le moins par­ti­c­uli­er, faisant appa­raitre, un « état des lieux » de votre/notre rési­dence très préoc­cu­pant tant du point de vue financier que com­mer­cial, tech­nique ou même régle­men­taire.

Ce con­stat, que nous vous fai­sions décou­vrir quelque peu bru­tale­ment pour une majorité d’entre vous, s’est imposé à vous et à nous comme une réal­ité objec­tive incon­tourn­able néces­si­tant des actions cor­rec­tives immé­di­ates sous peine de voir péri­cliter l’exploitation de la rési­dence, et par la même, remet­tre en cause, finan­cière­ment et fis­cale­ment, votre pro­pre mod­èle d’acquisition ini­tial.

C’est ain­si que, non sans dif­fi­culté et après plusieurs mois d’échanges et de con­ces­sions récipro­ques, nous avons bâti ensem­ble un accord avec la très grande majorité d’entre vous. Ce dernier a fixé la route à suiv­re, les grandes étapes à franchir et les engage­ments respec­tifs à assumer, ce que nous avons mis en œuvre depuis plus d’an.

Mal­heureuse­ment, les évène­ments trag­iques sur­venus depuis la fin 2015 ont boulever­sé struc­turelle­ment les grands équili­bres com­mer­ci­aux sur lesquels nous nous sommes appuyés au départ.

Nous avons dû faire face, pour ces 9 pre­miers mois de l’année 2016, à des séries d’annulations à répéti­tion qui nous ont privé de plusieurs cen­taines de mil­liers d’euros de chiffre d’affaires.

Plus grave encore, nous subis­sons struc­turelle­ment une baisse con­juguée de la demande et des prix de nuitées, ali­men­tée par une con­cur­rence féroce avec cer­tains opéra­teurs prêts à tout pour ne pas met­tre la clé sous la porte mais géo­graphique­ment mieux placés.

Cette sit­u­a­tion, bien évidem­ment, nous impacte finan­cière­ment mais aus­si qual­i­ta­tive­ment en nous imposant d’accepter une caté­gorie de clien­tèle, majori­taire­ment en groupe, qui cohab­ite dif­fi­cile­ment avec les nou­veaux seg­ments Cor­po­rate et indi­vidu­els que nous avions réus­si à con­quérir, et met à mal l’état du bâti­ment, les équipes et plus générale­ment la qual­ité perçue des presta­tions de la rési­dence.

Si nous avons, jusqu’ici, assumé économique­ment cette sit­u­a­tion, nous ne pour­rons pas sup­port­er bien longtemps seuls ce change­ment rad­i­cal d’environnement com­mer­cial qui nous con­duit à une perte prévi­sion­nelle d’exploitation de plus de 500.000 € sur 2016, et à revoir en pro­fondeur notre stratégie et nos objec­tifs pour le temps restant à courir du bail actuel.

Dans ce con­texte, il nous sem­ble pri­mor­dial que nous puis­sions échang­er en con­cer­ta­tion sur la recherche de solu­tions.

Dans l’attente, nous sommes con­traints d’adopter une posi­tion de sauve­g­arde des équili­bres financiers de l’entreprise pour ne pas obér­er les chances de redresse­ment.

Nous allons régler 50% des loy­ers du 3 ème trimestre le temps que nous échan­gions avec vos représen­tants afin d’analyser la sit­u­a­tion et de trou­ver une solu­tion rapi­de.

J’ai ren­dez-vous avec les représen­tants des deux asso­ci­a­tions le ven­dre­di 14 octo­bre 2016 pour expos­er en toute trans­parence la sit­u­a­tion finan­cière de la rési­dence.

Je vous tiendrai infor­mé le plus rapi­de­ment pos­si­ble de la sit­u­a­tion.
Bien cor­diale­ment,

Thier­ry ROCHET, Prési­dent

Une réponse sur “NEHOGroup en grande difficulté”

  1. Bon­jour,

    Pro­prié­taire d’un bien dans cette rési­dence à Seyn­od, je suis curieux de voir ce qu’il va être dit aux représen­tants des deux asso­ci­a­tions. Com­ment sor­tir de cette sit­u­a­tion face à un tel groupe ? Mal­heureuse­ment, en tant que pro­prié­taire nous subis­sons le non paiement des loy­ers et surtout la promesse du groupe qui n’est en aucun cas tenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *