Appart’City en défaut de paiement

Appart’City en défaut de paiement

Cela fait plusieurs mois qu’Ap­part’C­i­ty ne paie presque plus les loy­ers à tous les petits investis­seurs (LMNP) qui lui ont con­fié leurs apparte­ments. Aujour­d’hui, les huissiers ne peu­vent que con­stater que les comptes d’Ap­part’C­i­ty sont vides.
Appart’C­i­ty essaye de négoci­er auprès des pro­prié­taires des baiss­es de loy­ers, mais n’a plus d’ar­gent dans ses caiss­es. Si les pro­prié­taires acceptent de baiss­er les loy­ers, com­ment Appart’C­i­ty fera-t-il pour les pay­er puisque les caiss­es sont vides ?
Appart’C­i­ty essaie-t-il de gag­n­er du temps ?

Appart'city
Appart’C­i­ty

9 réponses sur “Appart’City en défaut de paiement”

  1. Bon­jour, l’in­frac­tion est l’ex­tor­sion : fait d’obtenir par vio­lence, men­ace de vio­lences ou con­trainte une sig­na­ture, un engage­ment, une renon­ci­a­tion, la révéla­tion d’un secret ou la remise de fonds, de valeurs ou d’un bien quel­conque.

    Voila, dur de garder con­fi­ance envers cette entre­prise.

  2. Bon­jour
    Sur Cbanque, tout n’est plus que pro­pa­gande pour rejoin­dre un cer­tain avo­cat pro­mu par un groupe de per­son­nes qui ont de mul­ti­ples pseu­do sur ce forum et qui véhicu­lent des pro­pos diffam­a­toires sur la Faprah je ne sais pour quelles raisons.….
    Con­cer­nant Caen et Cer­gy les paiements de loy­ers sont hon­orés jusqu’au T2 2016 inclu et parait-il que nous devri­ons recevoir un paiement dans les prochains jours.
    Ceci con­cerne ceux qui ont pris un avo­cat car j’ai appris récem­ment que cer­tains pro­prié­taires sans avo­cat sur Cer­gy n’avait pas reçu le T4 2015 à ce jour..
    Camil­lo

  3. Pour notre rési­dence et d’autres nous regroupons les élé­ments prou­vant que Appart-City a décidé de ne régler les loy­ers qu’aux pro­prié­taires ayant accep­tés de sign­er un avenant. Ces faits com­binés au fait que Appart-City réus­sit à présen­ter des caiss­es vides lorsque les huissiers se présen­tent con­stitue indé­ni­able­ment une dis­crim­i­na­tion entre co-pro­prié­taires et le non paiement des loy­ers devient donc inex­cus­able et con­stitue un motif grave et répété qui nous l’e­spérons nous per­me­t­tra d’obtenir en jus­tice le paiement de nos loy­ers et la résil­i­a­tion du bail sans avoir à vers­er d’in­dem­nité d’évic­tion. LEs méth­odes de Appart-City ne nous laisse d’autre choix que de de nous engager sur cette voie.

  4. Arrêter l’hé­mor­ragie, OUI.
    Mais par­ticiper seul au redresse­ment de l’ entre­prise NON.
    Com­ment va faire Appart’C­i­ty demain ?
    Aujour­d’hui leurs caiss­es sont vides mal­gré le non payement des loy­ers.

  5. Faut-il faire le jeu des avo­cats ou arrêter l’hé­mor­ragie en exigeant le règle­ment immé­di­at des loy­ers, oblig­eant AC à dépos­er le bilan?

  6. Appart’c­i­ty n’a plus d’ar­gent, les huissiers ne peu­vent que con­stater que les caiss­es sont vides. Alors pourquoi assign­er ?

  7. Bon­jour
    il faut con­tin­uer à assign­er pour être payé.
    je pense que les répons­es ne sont pas tou­jours val­ables pour telle ou telle rési­dence…
    quelqu’un a‑t-il la liste des copro­priétés regroupées en asso­ci­a­tion ?
    Cor­diale­ment.
    MR Empire Part dieu

  8. Tout ceci est très étrange… Il sem­blerait que AC règle plus ou moins en temps et en heure les pro­prié­taires qui auraient accep­tés l’avenant pro­posé par Appart-City alors que pour les autres les loy­ers ne sont plus payés. Dans ce cas il ne s’agirait pas d’un défaut de paiement mais d’une sorte de chan­tage pour que les pro­prié­taires acceptent les nou­velles con­di­tions avec baisse de loy­er. Cette pseu­do négo­ci­a­tion menée par un cer­tain nom­bre d’av­o­cats joue le jeu d’ap­part-city et les inci­ta­tions pour ne pas dire pro­pa­gande que l’on peut lire sur cer­tains forum pour rejoin­dre ce groupe de négo­ci­a­tions est pour le moins litigieux. Je pense que ces faits si ils sont avérés ne man­queront pas d’in­téress­er la jus­tice car “organ­is­er” un pseu­do défaut de paiement pour unique­ment les pro­prié­taires qui refusent de baiss­er leurs loy­ers est prob­a­ble­ment con­damnable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *